mardi 14 février

Les nouvelles sont arrivées tard hier soir. Depuis leur départ d’Oguz le 12/02, ils ont fait deux étapes à skis.

La première les a menés au village de Batch-Dachagril (1150 m), où ils ont logé chez l’habitant, avec un excellent accueil. Les conditions de neige en altitude sont mauvaises (pas de sous-couche, rien que des gobelets sur 70 cm), et ils ont donc fait le choix de rester sur un itinéraire de moyenne montagne. Au menu, traversée de forêts très denses, mais d’une beauté à couper le souffle, si on en juge par les images !

Ils font donc leur route au jour le jour, le système d’autorisations étant des plus fantaisistes, palabrant chaque soir avec des militaires et des fonctionnaires du ministère de l’écologie.

La journée du 13/02, ils ont continué dans la même optique : toujours des forêts de contes de fées, mais visiblement exigeantes physiquement, dans lesquelles ils ont du batailler dans des canyons bien raides…

L’étape du soir s’est faite à Batch Kungut (900 m), où ils sont arrivés « bien moulus » à 19h30 ; heureusement, selon Jean-René, l’hospitalité des gens de la montagne est exceptionnelle de gentillesse.

 

Au programme d’aujourd’hui, rallier Tchequi (Sheki)…

ge-j014-j016


18h30

Journée plus douce aujourd’hui. Ce fut une belle étape, avec un col en haut d’une belle forêt très particulière, où le chemin ressemblait à un tunnel. Descente à ski sympa, sur un beau village. Ils y ont fait une halte resto, avec au menu un Piti, ragoût de mouton aux poix chiches, le plat national 😉 .

L’après-midi s’est fait en selle (de vélo, pas d’âne !) jusqu’à Tcheki, où ils dorment ce soir à l’hôtel.

Ils mangent vraiment beaucoup, et ne se font pas bercer le soir pour trouver le sommeil…
Après ces quelques jours un peu compliqués avec les autorités, ce soir pas de brief avec quiconque ; ils vont faire ce qu’ils veulent !!! … et le moral, un petit peu entamé par ces contraintes administratives, remonte en flèche.

Demain, l’étape sera plus longue, pour rejoindre Batch Geniuk (850 m) ; départ en vélo, puis skis à partir de Kish (1000 m).

ge-017

Un redoux est annoncé à partir de demain. Si cela se confirme, et que la neige transforme correctement, ils pourront remonter un peu en altitude (2000-2500 m). La frontière géorgienne n’est plus qu’à 5 ou 6 étapes…