lundi 27 février

J’ai reçu plein de photos de la part de David, mais pour le moment la nouvelle la plus importante est celle-ci (message de Jean-René à 20 heures heure française) :
hier, Betty s’est cassé la cheville !!!

26 heures après avoir donné l’alerte par téléphone satellite (donc vraisemblablement cet après-midi), ils ont pu tous être évacués par hélico, malgré une météo peu favorable.

Tout va bien. Mais la fracture nécessitant une intervention chirurgicale, Betty sera rapatriée en France, normalement après-demain.

« Moral à la baisse, mais on s’en sort bien. On remet les choses à plat demain pour reprendre la grande trace. Betty va beaucoup nous manquer. » (J.-R.)

………..

A l’instant, Eric vient d’envoyer des images du vol en hélico. On ne vous a pas menti dans le titre : c’est pas du direct … mais presque !


Une forte pensée pour Betty. Comme ça doit être dur pour elle de quitter le groupe aujourd’hui… Grosses bises à elle et bon courage !


 

Alors voilà. Coup dur pour Betty et pour l’équipe, mais l’aventure va et doit continuer ; il est probable que Betty elle-même ne désire pas les voir s’arrêter ! Courage à tous donc, le chemin prend une autre tournure, mais il se poursuit.

Et si Betty était à l’honneur ici déjà hier, vous ne m’en voudrez pas de remettre le couvert. Dans cette vidéo, elle nous parle de son expérience dans le monde des caucasiennes…

 


 

Ceci étant, voici un petit récapitulatif des derniers jours, avec les infos données par David.

Au départ de Lagodeki, ils ont donc démarré à vélos avant d’endosser leurs gros sacs. Ils ont trouvé la neige en même temps que leur endroit de bivouac du 23/02 au soir, où subsistait encore un vieil abri de berger. Un grand feu les a aidés à savourer ce retour à la montagne.

La suite s’est déroulée sur le fil enneigé et parfois scabreux d’un relief n’offrant aucune solution sur ses versants, tant en Géorgie qu’au Dagestan. C’est sur l’arête frontière que va se dérouler une grande partie de l’itinéraire. Ils ont donc joué à saute-montagne, de bivouac en bivouac, avec des sommets à perte de vue.

ge-j029

img-20170227-wa0018
Le dernier repas à Lagodeki, préparé par Manana. Il faut tout finir !

Les derniers préparatifs avant les 10 jours en autonomie :

img-20170227-wa0019Un peu de carto

img-20170227-wa0017Le gaz pour 10 jours

img-20170227-wa0016Atelier entretien des skis pour Jean-René

img-20170227-wa0015« Grand merci aux bons repas de notre partenaire Voyager »

img-20170227-wa0014Atelier bricolage pour Laurent

img-20170227-wa0013Atelier couture pour Betty

img-20170227-wa0012Atelier culture locale pour Eric…

 

Puis c’est le départ avec leurs nouvelles montures…

img-20170227-wa0011img-20170227-wa0010

img-20170227-wa0009
Scène de rue
img-20170227-wa0008
Un des gros sacs…
img-20170227-wa0005
Le premier bivouac

 

img-20170227-wa0004
Le deuxième bivouac, sur la crête frontière

img-20170227-wa0003img-20170227-wa0002

 

Voici une photo d’un abri providentiel, où ils ont probablement passé la nuit du 26, puis celle du 27/02, pour attendre l’hélico.

img-20170227-wa0000

img-20170227-wa0001