mardi 21 février

Et voilà, nous avons enfin des nouvelles concrètes et palpables !

Pour commencer, voici une petite vidéo de la journée de dimanche, qui les a conduits à Zagatala.

 

Puis, hier, ils ont enfourché les vélos pour rejoindre la frontière géorgienne, à environ 35 km. Là, ils ont vécu un moment fort, celui de faire leurs adieux à l’équipe azérie. Beaucoup d’émotion lors des embrassades, après avoir vécu 20 jours et pas mal de tracasseries ensemble. Leur ami Firus, un des deux chauffeurs, est parti presque la larme à l’œil…

img-20170221-wa0005
Arrivée à la frontière

img-20170221-wa0007
Leurs deux chauffeurs à la frontière

img-20170221-wa0008
Chargement du pick up afin de faire traverser la frontière à leurs bagages

img-20170221-wa0009
Arrivée en Géorgie

Ils sont donc maintenant en Géorgie, à Lagodeki, petite ville juste derrière la frontière, à 430 m d’altitude. Ils vont y rester encore la journée de demain,  histoire de prendre un peu de repos, et surtout d’entretenir les skis et de préparer le matériel et le ravitaillement pour les deux semaines en autonomie qui vont suivre. Il faut aussi retravailler l’itinéraire, et le réajuster en fonction des conditions.

Ils doivent également faire face à un petit problème inattendu… En effet, les vélos n’ont pas eu le droit de passer en Géorgie. Il leur faut donc trouver un moyen pour rejoindre la neige ! « A cheval ? Rien n’est moins sûr… » selon Eric.

Préparation du ravitaillement

img-20170221-wa0014img-20170221-wa0013
Atelier entretien des skis

img-20170221-wa0015Balade dans Logadeki

img-20170221-wa0016Le repas gargantuesque de ce soir…

Pour faire honneur à la patronne de l’hôtel, ils ont goûté la tchatcha, une eau de vie de raisin géorgienne, faite par son fils. 80° d’après elle…

 » A faire tomber les dents !!! « 

Je serais eux, j’en emmènerais quelques fioles au fond des sacs, pour faire face aux imprévus qui ne vont pas manquer d’apparaître…

Publicités